Close

19 juillet 2018

RECHERCHÉ! Etienne Brunelle. Cowboy et athlète de rodéo.

etiennebrunelle

À Kapibouska, on fait des rencontres qui sortent de l’ordinaire, comme celle avec Etienne Brunelle, un véritable cowboy. Il nous a révélé des trucs qui nous ont permis de s’initier au tir au lasso, et on en a profité pour découvrir son univers western.

La piqûre depuis toujours

Né à Saint-Tite, Etienne Brunelle, 19 ans, est dans le milieu du rodéo depuis neuf ans. « Tout petit, je voulais déjà devenir un cowboy », se rappelle-t-il. Le jeune homme a aujourd’hui réalisé son rêve. Suffit de l’écouter parler, chapeau sur la tête et bottes aux pieds, pour constater qu’il est un cowboy dans l’âme. Lors de rodéos, au Québec et en Ontario, il se mesure même aux champions.

VillageWesternKapibouska_Rodeo

Performer lors de rodéos

Il pratique la discipline appelée « prise de veau au lasso » depuis un an. « Il faut attraper un veau avec son lasso, détaille Etienne Brunelle, descendre de son cheval et lui attacher trois pattes. » Sans se blesser, ni blesser l’animal, le cowboy doit ensuite retourner sur son cheval. Tout cela doit être effectué le plus rapidement possible. L’épreuve est très technique et requiert une concentration d’athlète. « Tu dois être 100% dans ce que tu fais, arrêter de penser et exécuter. »

etienne-brunelle-tir-lasso-veau etienne-brunelle-veau

Secret de vainqueur ?

Un dixième de seconde fait souvent la différence entre gagner ou perdre. Pourtant, le secret n’est pas dans la vitesse, selon Etienne Brunelle. « La lenteur est plus importante que la vitesse, pense-t-il, car elle permet de bien exécuter les mouvements et d’éviter les erreurs. Si tu prends ton temps pour bien faire les choses, au final tu gagneras des secondes. »

Dernièrement, le jeune cowboy est allé se pratiquer avec des champions des États-Unis. « Participer aux rodéos, c’est vraiment pouvoir pratiquer ma passion. »

Rencontrez Etienne Brunelle au Village Western Kapibouska!

À Kapibouska, Etienne Brunelle est responsable de l’atelier de tir au lasso (voir l’emplacement sur la carte). Il enseigne les rudiments de base aux visiteurs du village et ces derniers peuvent se pratiquer avec un vrai lasso, bien en selle sur un faux cheval! Vous pouvez aussi le croiser au Magasin Général Kapibouska car il est copropriétaire de la boutique Croquettes & Paillettes, située au sein du magasin général.

VillageWesternKapibouska-Etienne-Brunelle-Tir-Lasso

 

Pour en savoir plus sur les activités à Kapibouska 

Pour plonger dans une histoire de gunfight

Pour savoir quoi faire et quoi visiter dans Mékinac

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *